Médiation Familiale

mediation_site_001

A RETENIR

  • Conflit familial
  • Besoins
  • Émotions
  • Ressentis
  • Communication
  • Ecoute
  • Respect
  • Impartialité
  • Tiers neutre
  • Construction de solution
  • Confidentialité

 

C’est quoi ?

 

Une méthode de résoudre un conflit familial sur base d’une coopération pacifique en-dehors d’un débat judiciarisé où intervient jugement – gagnant – perdant conduisant trop souvent à une rupture irrémédiable des relations.

Le médiateur familial, tiers impartial, aide les personnes en conflit à trouver elles-mêmes des solutions concrètes, durables et acceptables pour chacun dans un climat respectueux et constructif.

Rôle du médiateur :

C’est un professionnel doté d’une formation continue en matière juridique, psychologique et en technique de communication.
Son rôle n’est ni de juger ni de donner des conseils mais bien de faciliter le dialogue.
Il guide la réflexion en amenant les parties à faire part de leurs besoins respectifs pour prendre eux-mêmes une décision qui leur correspondra et trouvera leur agrément.

Pour qui ?

Toute personne qui vit une mésentente ou un conflit familial (exemple : la séparation d’un couple marié ou non, les modalités d’hébergement d’enfants communs, les conflits avec adolescents, grands-parents, frères et sœurs, …) autant de situations qui si elles ne trouvent pas de solutions rapides peuvent conduire à de graves conflits et à des ruptures définitives de contacts.

Avantages

La médiation permet de clarifier les points d’entente et de discorde de manière volontaire, rapide, efficace et économique.
Elle aide les parties à imaginer des solutions concrètes adaptées à leur famille avec l’aide d’un tiers neutre.
Plutôt que de s’en remettre à un jugement, les parties deviennent maître de leur avenir en parvenant à prendre elles-mêmes les décisions qui les concernent.
Elle procure un lieu de parole positif dont bénéficient indiscutablement leur enfant.
Les parties sont libres à tout moment d’interrompre la médiation, de la poursuivre, ou de conclure une entente.
L’accord issu de la médiation est entouré de garanties juridiques et devra être respecté par les parties concernées.

Dans un conflit familial (séparation de couple avec enfants, troubles de voisinage, succession, …), la médiation est une alternative afin de pouvoir continuer le « vivre ensemble », la « coopération parentale » « le lien familial ».

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte »
(Winston Churchill).